La vache cosmique: Le plus haut culte

Tout apparaît, vit et disparaît dans la conscience.

Tout est conscience, silence vivant et sans point d’appui, magie inouïe, mystère béni.

L’anonyme du Cachemire le dit :

“Que l’on contemple le Bien ultime

qui à chaque instant habite ce corps !

Tel est le yoga suprême,

telle est la pratique suprême.

En voyant, en entendant, en touchant,

en sentant, en goûtant,

en bougeant, en dormant,

en respirant, en conversant,

en éjaculant et en prenant,

que l’on ne soit que conscience transparente !

Que l’on adore (L’Immense) à travers tout ce qui arrive,

tout ce qui survient instant après instant.

Ne faites pas le moindre effort pour

(obtenir) ces choses neuves (qui se présentent d’elles-mêmes à chaque instant) !

Que l’on rende toujours

un culte à cet omniprésence éclatante

en réalisant les désirs

selon les capacités de ce corps.

Que l’on adore le Bien (Shiva)

à travers tout ce qui survient :

nourritures, boissons aux qualités excellentes,

lits et moyens de transports !”

Le Yoga selon Vasishtha, VI, 2, 39
 

Click aquí para leer el ARTÍCULO completo

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s